Point focal pour l’Afrique de l’Observatoire International |secretariat@oidp-afrique.org

Côte d’Ivoire/ Le Gouvernement s’engage à poursuivre ‘’la transparence de l’action publique’’

Le Gouvernement ivoirien s’engage à mettre en œuvre les dispositions pour faciliter l’accès des populations aux documents publics.

Prononçant le discours du ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste à la Journée internationale de l’accès universel à l’information, son directeur de cabinet, André Apété a précisé que la transparence de l’action publique est ‘’aujourd’hui une notion indissociable de la démocratie participative et de la bonne gouvernance’’.

Selon lui, celle-ci contribue à renforcer la confiance des populations à l’égard des autorités, à favoriser la participation du citoyen dans les processus de prise des décisions et donc, à le faire mieux adhérer aux projets collectifs.

«Cette notion de transparence de l’action publique, il faut le dire, fait partie intégrante des priorités fixées au Gouvernement ivoirien par le président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara », a indiqué le directeur de cabinet dans la lecture de la déclaration du ministre Bruno Koné.

Pour lui, longtemps perçu comme un luxe, un privilège réservé à une minorité, le droit d’accéder à l’information et aux documents publics est aujourd’hui un droit fondamental du citoyen, garanti par des textes légaux, et s’avère être un indicateur de bonne gouvernance dans les relations internationales.

Ce droit, a-t-il-dit, essentiel au fonctionnement démocratique des sociétés et au bien-être de chaque individu est d’ailleurs reconnu par le droit international notamment, la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948 en son article 19.

En effet, la Côte d’Ivoire fait partie de la centaine de pays à travers le monde, dont une vingtaine en Afrique, à adopter des dispositions légales qui reconnaissent à leur population, le droit d’avoir accès aux sources d’information et de documents publics.

Cette loi, en plus de consacrer l’accès pour tous aux documents publics, institue la Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (CAIDP), autorité administrative indépendante, chargée de veiller au respect et à la stricte application de ce droit fondamental.

Pour le président de la CAIPD, Kébé Yacouba, cette célébration a pour but, de rappeler aux citoyens qu’ils ont désormais le droit d’accéder librement aux informations et aux documents publics.

La Journée internationale de l’accès universel à l’information a été décrétée par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), lors de la 197ème session de son conseil exécutif tenu le 04 septembre 2015, à Paris, rappelle-t-on.

Comments

comments

2017-10-09T14:23:26+00:00
Traduire »