Point focal pour l’Afrique de l’Observatoire International |secretariat@oidp-afrique.org

#Burkina Faso: l’UEMOA et le Conseil des Collectivités Territoriales en faveur du renforcement de la redevabilité sociale et l’ancrage de la participation citoyenne dans la gestion publique

Un atelier sous régional de partage sur le thème : « Redevabilité sociale dans l’évaluation des Politiques Publiques de Développement au sein du Comité Interparlementaire et des Organes Consultatifs de l’UEMOA : pratiques, acquis, défis majeurs et recommandations », s’est tenu du 13 au 15 décembre à Ouagadougou au Burkina Faso. Cette rencontre internationale a été organisée par l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine(UEMOA).

La majorité des organes de l’UEMOA (la Commission, la Cour de Justice, la Cour des Comptes, le Comité Interparlementaire, la Chambre Consulaire Régionale, le Conseil du Travail et du Dialogue Social et le Conseil des Collectivités territoriales) ainsi que d’autres institutions et organisations partenaires y ont pris part.

Le maire de la commune urbaine de Goundam, Mme Oumou Sall Seck, en sa qualité de membre du Conseil des Collectivités territoriales (CCT), organe consultatif de l’UEMOA, a participé à cette rencontre internationale, organisée par l’UEMOA.

Plusieurs recommandations ont été formulées à l’issue des trois jours de travaux sur la « redevabilité sociale ». Parmi lesquelles, Mme Oumou Sall Seck cite celles qui s’approchent le plus à la gouvernance locale.

Il s’agit notamment du renforcement de l’ancrage culturel et la participation citoyenne dans les processus de formulation, de mise en œuvre et d’évaluation des politiques, programmes et projets communautaires. L’accent a été mis sur la mise en place des programmes d’informations et de sensibilisation des populations en langues locales sur les textes, programmes et projets communautaires en vue de leur appropriation, a indiqué Mme Oumou Sall Seck.

Madame le maire de Goundam a bien apprécié cette initiative de l’UEMOA d’organiser un atelier d’échange sur la ‘‘redevabilité sociale’’ qui est ‘‘un mécanisme démocratique au niveau de l’engagement des citoyens dans la gestion des affaires publiques’’. Pour elle, « il est impératif que ceux qui gouvernent rendent compte de leurs actions auprès de la population, véritable détentrice du pouvoir et en tant que premier acteur du développement du pays. Il faut que cette approche de ‘‘redevabilité sociale’’ soit ancrée dans la culture de gouvernance à tous les niveaux ».

En marge des travaux de cet atelier, les membres du Conseil des Collectivités Territoriales (CCT) ont été reçus par M. Paul Koffi Koff, Commissaire chargé du Département de l’Aménagement du Territoire Communautaire et des Transports (DATC). La délégation était porteuse d’un message du Président du CCT, M. François Albert Amicha, Maire de Treichville et Ministre ivoirien des Sports, à l’endroit de M. Paul Koffi Koffi pour son engagement dans la réalisation des objectifs du CTT.

 

source : http://leveilinfo.net

Comments

comments

2017-12-22T09:49:20+02:00
Traduire »