Algérie : El Khroub se projette dans la démocratie participative

Le maire d’El Khroub, le Pr Abdelhamid Aberkane, a présenté jeudi le programme CapDel pour le renforcement des acteurs de développement local. El Khroub a été retenue, en effet, parmi une dizaine de communes algériennes modèles pour tester ce projet visant à renforcer les capacités des autorités locales et de la société civile comme acteurs du développement local et améliorer les systèmes de planification stratégique et de démocratie locale.

Le maire, FFS, n’a pas caché sa fierté du choix d’El Khroub dans ce programme associant le gouvernement algérien, l’Union européenne (UE), ainsi que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Le principal objectif de ce programme, premier dans la région d’Afrique du Nord, est l’amélioration de la planification et la mise en œuvre des programmes de développement au sein des communes, notamment le développement économique et la gestion des risques et catastrophes naturelles pour ainsi garantir une gouvernance communale concertée, transparente, et attentive aux besoins et attentes des citoyens, plaçant en premier ordre la catégorie des femmes et celle des jeunes. La rencontre s’est tenue à l’hôtel El Khayam, à Ali Mendjeli. Aberkane n’a pas manqué, justement, de citer l’exemple de cette ville nouvelle, dont le potentiel ne cesse de surprendre. Les malformations congénitales et la force que renferme cette grande agglomération dépendant d’El Khroub forment les défis qui attendent aussi bien la collectivité locale que les acteurs de la société civile en devenir. Défis qu’il va falloir relever, en développant une vision nouvelle et des techniques modernes pour une gouvernance rationnelle, équitable et efficace. Au menu de cette rencontre, Dr Amor Bouchagour et Mme Leïla Sakhraoui ont présenté l’expérience de la ville d’El Khroub à travers le centre communautaire et le concept d’El Khroub ville-santé. Ahmed Zemouli, l’un des cerveaux et cheville ouvrière de l’association Waha, a expliqué, quant à lui, la démarche de l’association vis-à-vis des autorités dans le cadre d’aide aux malades du cancer et leur famille.

Une autre expérience de la démocratie participative impliquant le conseil consultatif de l’éducation et le CEM Karboua a été présentée. Des expériences qui, selon le maire, distinguent la commune d’El Khroub. A retenir aussi, la présence, durant cette rencontre, d’un nombre d’émissaires de la municipalité française de Mulhouse, venus dans le cadre du jumelage entre les deux villes. Par ailleurs, le wali de Constantine et le chef de daïra de Khroub n’ont pas jugé utile de prendre part à cette rencontre, qui, pourtant, intervient dans le cadre d’un programme gouvernemental initié par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales. Etalé sur quatre années, le CapDel est doté d’un financement triangulaire impliquant le gouvernement algérien, à hauteur de 2 970 000 dollars, l’UE, à raison de 7 700 000 euros, et le PNUD, qui investit 200 000 dollars.

Comments

comments

2017-02-27T12:45:09+01:00
Traduire »