Point focal pour l’Afrique de l’Observatoire International |secretariat@oidp-afrique.org

Gouvernance locale – Algérie

Collectivités locales, M. Nouredine Bedoui, a rappelé, le 16 Janvier 2017, que la modernisation de l’administration locale se poursuivra avec davantage de détermination et à un rythme plus accéléré, à travers, notamment, l’utilisation des nouvelles technologies pour en faire une administration électronique. Ce nouveau coup de collier à l’action tous azimuts de l’équipe gouvernementale vise donc à conférer toute sa plénitude au concept de démocratie participative, et toute la force de l’État résidera dans sa capacité à traduire l’ambition politique en actions porteuses d’espoir, de renouveau et de cohésion sociale.
La conduite bien comprise des réformes, valeurs fortes du programme du Président de la République, implique corollairement une véritable réforme des collectivités territoriales à travers la définition d’un cadre législatif et organisationnel approprié afin de réduire les facteurs de déséquilibre régional en vue d’assurer un développement harmonieux.
Accélérant le tempo, tout le gouvernement, sans exception, multipliant les visites de terrain, est donc mobilisé pour être à l’écoute des citoyens, particulièrement des jeunes qui attendent légitimement des réponses concrètes en matière d’emploi, notamment.
À ce titre, la réhabilitation et la modernisation du service public constituent deux leviers essentiels de la lutte contre la bureaucratie qui constitue un véritable frein à la gestion des affaires locales.
Cette nébuleuse invisible, mais dont l’on ressent les effets négatifs, contribue lourdement à la dilution de la confiance du citoyen envers les institutions et accroît le sentiment de défiance envers l’administration et quand bien même de grands efforts ont été accomplis dans le sens de la réduction du carcan bureaucratique, beaucoup reste encore à faire.
Le gouvernement, dont c’est l’une des préoccupations essentielles, s’attache donc à instaurer une nouvelle culture de la gestion locale ambitionnant de parvenir à une véritable gouvernance locale, privilégiant l’écoute du citoyen et l’information sur le fonctionnement de la collectivité en associant les partenaires sociaux et en privilégiant le dialogue, car la réalisation de cette bonne gouvernance n’incombe pas qu’aux seules institutions publiques, mais aussi à l’ensemble des acteurs sociaux et économiques concernés par la prise de décision. Ainsi, le renforcement croissant du rôle économique des collectivités territoriales contribuera à créer une véritable économie locale solidaire dans une optique de progrès, de stabilité et de cohésion nationale.

Lire pplus sur http://www.elmoudjahid.com/

Comments

comments

2017-01-18T12:11:01+02:00
Traduire »