Point focal pour l’Afrique de l’Observatoire International |secretariat@oidp-afrique.org

Kinshasa : les premiers chiffres du projet Profit-Congo

L’instauration du budget participatif dans la ville de Kinshasa devient progressivement une réalité. À ce stade, le projet a touché un peu plus de 8 000 personnes dans 16 des 24 communes ciblées. L’objectif poursuivi est d’améliorer la crédibilité et la transparence dans la gestion et l’utilisation des finances publiques à l’échelon de l’administration centrale, provinciale et de certaines collectivités locales.

Le projet Profit-Congo va instaurer la culture du budget participatif dans la ville de Kinshasa. Dans l’une de nos dernières livraisons, nous annoncions la tenue d’une réunion préparatoire des chefs de quartiers de la commune de Masina portant sur la finalisation du lancement du budget participatif de cette municipalité. Selon un document parvenu à la rédaction le 9 décembre 2016, il est possible de tirer un premier bilan de l’opération de ciblage de 16 entités territoires décentralisées.

En effet, après avoir identifié les entités en question, le comité d’orientation de la réforme des finances publiques à travers le projet Profit-Congo a organisé les réunions d’orientation budgétaire et les forums des quartiers. L’idée est de permettre aux communautés d’identifier leurs besoins prioritaires à insérer dans le budget de leurs entités respectives pour l’exercice 2017.  Au total, l’activité a permis de toucher 8 011 personnes dont 2203 femmes et 5808 hommes. Cela donne une proportion de 27 % de femmes sur 73 % d’hommes. Pour rappel, il s’agit des activités qui rentrent dans le cadre de l’exécution du projet Profit-Congo. Ce dernier prévoit l’accès du public à l’information et la décentralisation financière.

Comments

comments

2016-12-13T12:02:43+01:00
Traduire »