Point focal pour l’Afrique de l’Observatoire International |secretariat@oidp-afrique.org

Collectivités locales : ANCRER LES VALEURS de la Constitution (Algérie)

M. Bedoui a affirmé à Naama que les prochaines échéances électorales seront un nouveau rendez-vous avec l’histoire à la lumière de la dernière révision de la Constitution. Au cours d’une séance de travail avec la société civile de la wilaya de Naâma, M. Bedoui a indiqué que ces échéances seront organisées dans le cadre de deux nouvelles lois organiques qui vont assurer leur déroulement sous la supervision de la justice, d’une institution indépendante de surveillance et des institutions de l’État dans le respect de la neutralité pour faire valoir la volonté souveraine du peuple.

Abordant les réformes relatives à la gestion participative au niveau des collectivités locales pour faire de la commune un moteur de développement économique, le ministre a fait savoir que les textes étaient en voie de finalisation, affirmant qu’il veillera à prendre en charge toutes les préoccupations soulevées par les citoyens de la wilaya de Naâma. Les préoccupations exprimées par les representants des associations locales ont toutes porté sur l’importance de prendre en charge les difficultés rencontrés par les éleveurs notamment en matière de financement. Le ministre a inspecté avant cette rencontre plusieurs projets dans les communes de Assla et Tiout et visité le mausolée de Sidi Ahmed El Mejdoub, l’un des symboles du soufisme dans la région. Au cours de cette visite d’inspection d’une journée, le ministre s’est enquis des préoccupations des citoyens affirmant que l’État ne renoncera pas aux acquis sociaux réalisés par le peuple algérien et prendra en charge les difficultés auxquels est confronté le citoyen.M. Noureddine Bedoui a affirmé dans la wilaya de Naâma que l’année 2017 sera celle de l’accompagnement par les collectivités locales de la stratégie de l’État de développement des énergies renouvelables. S’exprimant lors de la visite du projet d’une centrale électrique à Touifza, le ministre a indiqué que l’année 2017 marquera le début de l’accompagnement par les collectivités locales de la stratégie de l’État de développer les énergies renouvelables, appelant, à ce titre les institutions de l’État à donner l’exemple en matière d’exploitation des énergies renouvelables dans les édifices et administrations publics et dans l’éclairage public. «Il appartient de relever le défi d’accompagner cette mutation vers l’exploitation des ressources naturelles, notamment le solaire, dans la production de l’électricité afin de réduire les charges énergétiques et faire des économies financières», a-t-il souligné. Le projet de la centrale de Touifza (20 km au nord de Naâma) qui vise à renforcer le réseau national couvre une superficie de 40 hectares et offrira une capacité de production électrique de 1.163 mégawatts. Réalisée avec des équipements de haute technologie pour un coût de 87 milliards DA, la centrale qui fonctionnera avec des turbines à gaz et à vapeur est confiée en réalisation aux entreprises algériennes Engineering pour l’électricité et le Gaz (filiale de Sonelgaz), Sud-coréenne «Samsung» et française Général-Electric, selon sa fiche technique. Lancée en chantier en mars 2014, elle a atteint actuellement un taux de réalisation de 62% et sera entièrement livrée vers l’été 2019, a-t-on fait savoir en signalant que le projet génère 2.400 emplois durant la réalisation et 354 autres après sa mise en service. M.Bedoui a en outre inauguré une centrale solaire de 20 mégawatts dans la zone de Sedrat El-Ghezzal, à l’ouest de Naâma, où une présentation lui a été faite sur le programme national de développement des énergies renouvelables. Confiée à une firme allemande «Beta-Electrik» et une société algérienne, la réalisation de ce projet s’inscrit dans le cadre du programme national visant le développement des capacités de production d’électricité à partir du solaire. D’une capacité de 20 MW, cette nouvelle installation énergétique a été réalisée sur une surface de 40 hectares pour un investissement de 4 milliards DA et a engendré la création de 39 emplois permanents, selon sa fiche technique. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales poursuit sa tournée de travail par des visite d’autres projets et installations socio-économiques dans différentes communes de la wilaya de Naâma.

Création de wilayas déléguées dans les Hauts-Plateaux :
le projet en préparation

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a révélé jeudi à Ain-Sefra (Naâma) que le projet de création de wilayas déléguées dans les Hauts-Plateaux est actuellement en préparation. S’exprimant en réponse à des doléances d’associations locales lors de la visite d’un chantier de 800 logements publics locatifs, le ministre a indiqué que ce projet de création de wilayas déléguées dans certaines régions des Hauts-Plateaux est actuellement en préparation pour être soumis prochainement au Conseil des ministres. La promotion de ces collectivités sera accompagnée par une méthodologie visant la réduction des charges du travail administratif, la réaffectation des fonctionnaires et techniciens gestionnaires pour encadrer les nouveaux services, à travers les directions exécutives et les circonscriptions administratives qui auront la charge d’impulser l’action de développement socio-économique et la prise en charge efficiente des attentes du citoyen et de la société civile locale, a expliqué M.Bedoui. Il a saisi l’opportunité pour appeler aussi les responsables locaux à faciliter l’attribution du foncier, à récupérer le foncier industriel non exploité pour créer de nouvelles zones d’activités, à élaborer une étude de création de zones d’activités modernes, à encourager l’investissement et à assainir et régulariser la situation du foncier industriel. Sur un autre registre, ce dernier a annoncé l’ouverture prochaine d’une desserte aérienne pour renforcer le tourisme local et la dynamique d’investissement dans le domaine. Le projet de 800 logements de type public locatif dans la daira d’Ain-Sefra, d’un coût de 2,2 milliards DA, a été confié à une entreprise de réalisation chinoise avec un délai de 30 mois, et actuellement une avancée des travaux entre 40 et 70%, selon les tranches. Au niveau de la même daira, le ministre a visité le projet d’un centre spécialisé de sauvegarde des jeunes, dont il a instruit les responsables concernés à le mettre au plus tôt en exploitation. Dans la commune de Tiout, Noureddine Bedoui a visité une exploitation agricole privée, ou une présentation lui a été faite sur la situation du secteur agricole dans la wilaya de Naâma, avant de précéder à une remise symbolique de cinq titres de concession agricole, sur un total de 3.800 titres approuvés. Sur site, le ministre a déploré la «faiblesse» de la production agricole dans la wilaya, «en inadéquation avec le volume des investissements consentis par l’État pour soutenir l’activité agricole et les matières premières que recèlent cette wilaya dans le domaine», avant d’appeler à l’élaboration d’études «réalistes», à la mise en place d’une stratégie agricole pour les toutes prochaines années à venir, et à l’abandon des anciens modes de gestion du secteur agricole qui sont «loin de répondre aux objectifs escomptés». M.Bedoui a dans le même sillage mis l’accent sur la nécessité de l’accompagnement technique des agriculteurs à travers la conclusion de conventions avec les instituts agricoles, ainsi que l’encouragement de l’investissement agricole et des petits agriculteurs. Il a procédé, par ailleurs, au lancement d’un projet de village touristique d’une capacité de 93 chambres (319 lits), fruit d’un investissement privé de l’ordre de 1,09 milliard DA, couvrant une superficie de 8.120 m2 et devant être livré dans 18 mois, selon les explications fournies à la délégation. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales qui a aussi inspecté un projet de structure hôtelière de 104 lits pour un investissement de 240 millions DA poursuit sa visite de travail par l’inspection d’autres projets socio-économiques.

Accélérer l’aménagement des lotissements sociaux dans le Sud et les Hauts-Plateaux

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a mis l’accent à Mécheria sur la nécessité d’accélérer l’aménagement des lotissements sociaux dans les wilayas du Sud et des Hauts Plateaux. S’exprimant lors de la visite d’un projet de 444 logements ruraux, il a insisté sur l’accélération des aménagements destinés à accueillir les 36.000 lots prévus pour les lotissements sociaux dans les wilayas du Sud et des Haut Plateaux, et pour lesquels a été réservé un financement de 16 milliards DA. Il a appelé à rattraper le retard «inacceptable» dans l’exécution de l’opération pour «assurer la crédibilité» d’une meilleure prise en charge de ce volet, et à accélérer les aménagements pour attribuer les parcelles à leurs bénéficiaires aux fins de construire leurs habitations et aussi encourager le citoyen à aller vers les nouveaux lotissements sociaux. S’agissant du déficit en lotissements destinés à l’auto-construction dans la wilaya de Naâma, M. Bedoui a appelé à classifier ces besoins et permettre de prioriser les actions à engager, surtout que la Caisse de Solidarité et de garantie des collectivités locales à réservé des financements pour soutenir les actions d’aménagement de 323 quartiers dans cette wilaya. Le ministre a inspecté le projet de 444 logements ruraux individuels au quartier «Sidi Merbouh», dont les travaux d’un coût de 230 millions DA ont atteint un taux d’avancement de 90%, selon la fiche technique du projet. Sur site, M.Bedoui a donné, concernant les programmes d’habitat en général, des instructions pour entamer au plus tôt l’attribution des logements en voie d’achèvement, pour absorber le plus possible de demandes exprimées dans la wilaya de Naâma estimées à 14.000. Une présentation a été faite au ministre sur le projet de protection de la ville de Mécheria contre les inondations. L’opération en question, projetée entre 2013 et 2016 et pour laquelle a été allouée une enveloppe de 1,05 milliard DA, enregistre actuellement un taux d’avancement de 87%. (APS)

Comments

comments

2016-12-27T11:12:31+02:00
Traduire »